La taille

Tailler est de diriger la formation d’un arbre. Avec la taille, nous éliminerons les branches défectueuses (celles qui se croisent) ou inutiles (celles qui sortent d’une zone non désirée du tronc). La meilleure époque pour tailler est généralement la fin de l’hiver, lorsque les arbres sont en période de repos et que la sève ne sort pas par les blessures de la coupe. Pour couper nous utiliserons des outils corrects qui effectuent des coupes propres et facilement cicatrisables. Lorsque les blessures de la taille sont de grande dimension, il sera convenable de les protéger avec une pâte cicatrisante.

Le pincement

Le pincement est la taille des bourgeons de bonsaï. Il porte ce nom parce que, traditionnellement, les extrémités des bourgeons étaient coupés (en les tirant) avec les doigts utilisés comme des pincettes. Le pincement sert à diriger et contrôler la croissance des pousses trop fortes. Avec le pincement on peut augmenter la densité des branches, tout en réduisant la taille des feuilles. Il permet aussi d´arrêter la croissance des pousses trop fortes, équilibrant ainsi la vigueur des arbres.

Comme on peut l’imaginer, chaque espèce se pince de façon différente selon la croissance de leurs bourgeons. En général on pincera lorsque les bourgeons sont très tendres, augmentant ainsi rapidement la densité des branches. A l´inverse, si nous laissons ces bourgeons grandir avant de les pincer, nous arrêteront sa croissance, car après la coupe il tarderont longtemps pour repousser.

En général, les arbres continuent de croître tout au long de la saison sont pincés plusieurs fois (comme ficus, oliviers, etc.) A l´inverse, les arbres qui ont une unique croissance annuelle (comme le hêtre, le pin, etc.) sont pincés seulement une fois.

Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur les pincements dans des numéros spéciaux du magazine Bonsai Passion consacré à la taille.

Font Resize